Et si l’on se décidait à ranger ?

VERSO_LIVREUn livre trône depuis plusieurs mois sur les étalages des librairies avec une accroche alléchante tant avec son nom « LA MAGIE DU RANGEMENT » qu’avec un nombre imposant  de lecteurs dans le monde.

Alors on prend en se disant qu’une méthode de rangement ne peut qu’être utile dans un appartement  qui regorge d’objets qui peinent souvent à trouver une place.

La méthode consiste avant tout à se débarrasser des choses inutiles…

D’abord, classer les objets par catégories… les vêtements, les livres, les papiers, les photos, les objets culinaires… puis par sous-catégories… les hauts, les bas pour les vêtements…

Pour  chaque catégorie d’objets, les récupérer dans tous les coins de la maison puis les étaler tous par terre pour avoir une idée du volume, les prendre un par un et se poser la question essentielle dans la méthode : « est-ce que cet objet me met en joie ?»… pas « est-ce qu’il est en bon état ? », ni « est-ce qu’il pourrait m’être ou même, être utile tout court ?… non, juste cette question sur la joie (un peu saugrenue quelquefois devant une casserole !).

Bien sûr, il faut se débarrasser de ce qui n’est plus réparable, de ce qui est passé de mode, de ce qu’on lira peut-être un jour, de ce que l’on n’a pas porté depuis 1 an … c’est le plus facile…  quoique « ce qui n’a pas été porté depuis plus d’un an » est assez difficile quand il s’agit de jolis vêtements, entendez des vêtements d’un certain prix.

D’accord, il ne s’agit pas forcément de jeter… on peut donner, vendre

Bon, une fois que l’on s’est débarrassé des choses inutiles (ce qui doit aboutir à plusieurs gros sacs), il faut organiser l’espace… afin d’installer  chaque catégorie au même endroit à un endroit facile d’accès… ce qui sera plus facile pour ranger par la suite.

Beaucoup de conseils sur la manière de plier les  vêtements…  

Des évidences comme « suspendre les  vêtements par catégorie »PENDERIE_CHEMISES

Du moins évident comme « Ne pas empiler les vêtements mais les ranger debout » quand on a des étagères…  mais ça marche avec un tiroir

TIROIR_SOUS_PULLS

Un conseil plus pertinent « Plier ses collants et ses chaussettes et les  ranger debout dans le tiroir… pas de tire-bouchons »…

TIROIR_COLLANTS

Du contestable comme « jeter ses bulletins de salaire » (souvent nécessaires au moment de sa prise de retraite) ou « ses extraits de comptes bancaires » (bien utiles pour justifier du prix d’objets en cas de cambriolage)… mais peut-être qu’au Japon, c’est différent !

RECTO_LIVRECar l’auteure, Marie Kondo, est japonaise…. Elle a intitulé sa méthode de son nom : la méthode KONMARI… sans autre commentaire !

Elle assure que ranger transforme l’existence. Ranger, un moyen de faire le point sur ce que nous aimons vraiment… elle dit que cela permet de gagner en confiance…

Bien sûr, après avoir effectué ce « grand rangement de printemps », il faudra s’astreindre à ranger continuellement …

Bon, rien de bien révolutionnaire… si ce n’est cette notion de « JOIE » qui préside au rangement… la joie,  concept en vogue (lire sur ce thème « La puissance de la joie », beau livre  de Frédéric Lenoir qui élève l’esprit)

Il donne néanmoins envie d’explorer son environnement de vie pour voir ce qui peut être amélioré.

Quant au style du livre, ne pas attendre de la littérature…  c’est très répétitif, très délayé, très détaillé voire très fouillis (étonnant pour un livre sur le rangement)… la 2° partie se révèle plus savoureuse sur le chapitre du rangement des éléments divers…

Informations pratiques

LA MAGIE DU RANGEMENT » – FIRST Editions – Marie Kondo