« NOVECENTO », une pièce virevoltante !

Affiche-Novecento-avec-logoCette pièce, on nous l’avait chaleureusement recommandée avant l’été quand elle se jouait au théâtre du Rond-Point des Champs Elysées. Mais elle ne se jouait plus à la rentrée… dommage ! Et par chance, voilà que sa programmation a repris au théâtre Montparnasse.

En scène, un homme et un orchestre de jazz. Une histoire invraisemblable, une sorte de conte qui se déroule sur un paquebot entre l’Europe et les Amériques… un narrateur raconte sa rencontre avec Novecento, pianiste de génie, né sur le navire, abandonné à sa naissance et recueilli par un membre d’équipage… et ce pianiste ne quittera jamais le vaisseau, effrayé par le vaste monde qui se présente à lui du haut du bastingage.

Il faut tout le talent d’André Dussolier pour nous emmener dans cette histoire impossible… on se laisse embarquer , on y croit… le temps passe vite… la mise en scène est  pétillante et l’orchestre de jazz qui ponctue les scènes est excellent, mention spécial au pianiste virtuose.

On pourrait n’y voir qu’une histoire à dormir debout mais on découvre peu à peu une réflexion que l’on peut qualifier de philosophique… et que l’on peut résumer par le trivial « qui trop embrasse mal étreint » ou plus  explicatif « faut-il rétrécir le champ de notre vision à la manière de Novecento pour mieux être ? », comme me l'a soufflé une amie spectratrice ce même soir.

En sortant, on découvre sur l’affiche qu’André Dussolier avait reçu le Molière  du Meilleur comédien en 2015. Cela nous avait échappé… c’est réparé.

Un excellent spectacle à recommander !

Informations pratiques

Théâtre Montparnasse – rue de la Gaieté – 75014 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>