Visiter le phare de Cordouan, un lieu hors du temps…

CORDOUAN_3

Ce matin, on appareille à l’aube avec nos deux petites filles pour leur faire découvrir le phare de Cordouan.

Cap sur le port du Verdon pour embarquer sur la Bohème II… Temps un peu couvert… mer calme.

 

 

 

MARGAUX_CORDOUANLe phare campé en pleine mer dans l’estuaire de la Gironde semble encore bien petit…  comme un pion sur un échiquier.

La traversée dure environ une demi-heure. Le bateau s’ancre à 500 m du phare entre deux langues de sable.

Un drôle d’engin nous attend… mi-camion, mi-bateau… on apprend que cet engin a été construit spécialement pour le lieu et qu’il n’est là que depuis deux semaines.

Un premier groupe embarque. Nous, on le regarde s’éloigner… en mode bateau sans problème… puis en mode camion sur la plage beaucoup plus lent et cahotant… on dirait un bousier trottinant péniblement sur un sol accidenté.

CORDOUAN_2

Enfin, c’est à nous de cahoter sur la plage ravinée…

 

On pénètre sur l’esplanade qui entoure le phare après avoir franchi une lourde porte uniquement ouverte pendant la marée basse.

Exif_JPEG_PICTURE

 

 

 

 

On est saisi par la blancheur du calcaire qui a servi de matériau de construction du site.

INTERIEUR_CORDOUAN

Un petit tour rapide au pied de l’édifice. On admire les appartements de l’ingénieur qui viennent d’être restaurés : une salle à manger et une chambre entièrement couvertes de boiseries sombres. Un peu incongru cette élégance bourgeoise au milieu de  l’océan atlantique !

Puis on est appelé pour la visite en groupe.

fronton_cordouanQuelques explications  bien documentées dispensées dans le vestibule par un des gardiens du phare nous aideront à apprécier les salles au-dessus de nos têtes :

 

l’appartement du roi (qui n’est jamais venu !) avec 2 belles cheminées dont une, factice pour le décor, l’autre servant de lieu de cuisson dans les siècles passées… beau carrelage noir et blanc ! APPARTEMENT_ROI_CORDOUAN

 

 

 

La chapelle royale où ont lieu de temps à autre mariages et baptêmes… lieux solennels aux murs rongés d’humidité.

Et puis la 2° partie du phare érigée en 1786  avec son escalier à claire voie qui s’enroule le long du mur…

 

Exif_JPEG_PICTURED’abord la salle des Girondins… puis la salle du contrepoids qui servait à rythmer le feu dans la lanterne, la salle des lampes et sur la droite une minuscule chambre lambrissée : le bureau du gardien…

Et enfin, au bout de la montée des 301 marches, la lumière du jour et une vue à couper le souffle à 360°… l’océan, bien sûr, Royan et la côte du Médoc, le bateau-camion en exercice… mais aussi les fonds marins.CORDOUAN_5

MARGAUX_ALIENOR_CORDOUAN

Et la lanterne colorée dont l’ampoule de 100 watts porte jusqu’à 40 km trône majestueusement sur l’édifice.

CORDOUAN_6

On redescend plus vite qu’à la montée et on refait le trajet en sens inverse jusqu’au port du Verdon.

Une demi-journée bien remplie qui se terminera par un pique-nique sur une table sous les bosquets à l’entrée du village.

Les enfants ont apprécié… les adultes aussi !

Informations Pratiques

Le site du phare de Cordouan – Gironde

Les vedettes La BOHEME au départ du Verdon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>